ULYSSE BORDARIAS

Le travail de l’imaginaire sur nos perceptions est mon point de départ. Je rassemble des modes d’écriture différents, des visions, des gestes, des documents pour les faire cohabiter et faire de l’espace pictural une matière ductile, intégrante. Le fantasme et le merveilleux, la présence d’éléments irrationnels dans mon rapport au réel sont le ressort de mes propositions.

Je retrouve cette dimension fantasmagorique dans les jeux d’enfants, l’imaginaire exotique, les modifications de l’image du corps, les spéculations scientifiques et plus généralement dans l’écart entre réalité et fiction. J’utilise comme outils le temps non linéaire du songe ou l’analogie, pour décrire cet espace imaginaire fait de rapports entre des éléments qui ont des échelles et s’observent sur des plans différents.

M’inspirant de la littérature, de la danse, du cinéma, je cherche une forme qui soit à la fois proche d’une histoire tout en conservant la liberté de l’écriture poétique.