MARTA BUDKIEWICZ

Rythme, cadence, alignement sont des éléments qui structurent mon travail dans lequel les émotions et les états physiques, les souvenirs personnels ont un rôle important et me permettent d’échapper au contrôle purement intellectuel. Je recherche des limites, bordures, lisières qui définissent, organisent, donnent une forme, parfois juste temporaire et passante. A travers des protocoles rassurants et des contraintes que je m’impose et puis m’en libère au cours de la réalisation, c’est un rapport au réel, à la réalité mouvante, illimitée que j’essaie d’instaurer.

Je m’intéresse à l’erreur, à ce moment qui fait basculer le cours de choses dans une autre direction. Erreur commise par le trop-plein d’émotions, la fatigue physique, ces états qui déroutent, qui font dévier les chemins tracés au préalable mentalement et révèlent une fragilité sous-jacente impossible à cacher.